Daniel-Taillefer-crop
Par personne atteinte de SLA

Des moments heureux malgré la SLA

J’ai reçu le diagnostic de sclérose latérale amyotrophique en janvier 2014. Ce fût tout un choc. Après un mois difficile au cours duquel je devais annoncer cette terrible nouvelle à ma famille et mes amis, j’ai décidé de profiter de la vie au maximum, car j’avais bien sûr plusieurs projets à mon agenda que j’avais annulés avec regret.

Durant toute ma vie, j’ai vécu de nombreux moments difficiles et je les ai toujours surmontés car je suis une personne positive. J’ai donc décidé de vivre des moments heureux malgré la SLA. Ma famille et mes amis me tiennent occupé en organisant plusieurs activités: soupers, voyages, match de hockey, etc. L’année 2014 a été très intense.

Daniel-Taillefer

À ma retraite, je voulais faire des randonnées en vélo à travers le monde. Après mon diagnostic de SLA, le vélo était le seul sport que je pouvais encore pratiquer. J’ai arrêté de jouer au hockey, de skier et de pratiquer plusieurs autres sports, mais j’ai continué de m’exercer  dans mon sous-sol avec mon vélo durant tout le mois de mars. J’étais extrêmement motivé.

Accompagné de plusieurs amis j’ai réalisé les trajets suivants :

  • Nouvelles-Orléans –  St-Augustine – Virginie (2000km)
  • Vancouver – San Francisco – Los Angeles (2700km) en juin 2014

Ces randonnées m’ont convaincu que je pouvais m’inscrire à l’activité Roulez pour la SLA – Édition en ville et je remercie tous les gens qui m’ont commandité.

Je deviendrai bientôt incapable de pédaler. Mais je suis un battant et je vais continuer à m’impliquer pour amasser des fonds et vaincre la SLA.