Patrick_Turcot_président_d'honneur

Le Chef cuisinier du Manoir Richelieu Patrick Turcot, porte-parole de la 13e édition de la Marche pour la SLA de Charlevoix.

Patrick Turcot a accepté la demande avec émotion lorsque Gilles Martel, coordonnateur de la Marche pour la SLA de Charlevoix, lui a proposé le rôle de Président d’honneur de cette treizième édition. Chef cuisinier du Manoir Richelieu, M. Turcot n’avait jamais été touché de près par la SLA, jusqu’à ce qu’il reçoive un coup de fil bien particulier. « Après avoir fait le Ice Bucket Challenge il y a deux ans, Gilles m’a contacté pour me parler de la Marche. Je ne savais même pas qu’il y avait des personnes atteintes dans la région de Charlevoix. Il m’a alors raconté l’histoire de Sylvie Bergeron, atteinte de la SLA et résidente de la région. J’ai tout de suite voulu connaître son histoire. »

Sylvie Bergeron (gauche) accompagnée de Chantal Lanthier à la Marche pour la SLA de Charlevoix en 2014.

Une rencontre avec Sylvie et son mari a immédiatement inspiré M. Turcot à aider le couple. Chaque vendredi, pendant un an, le chef cuisinier leur a généreusement offert des repas. « M. Turcot est un homme très gentil,  aimable, empathique et généreux.  Nous avons énormément apprécié son geste ». confie Mme Bergeron. Les repas de 6 à 8 portions ont ainsi permis à Sylvie et son mari de passer davantage de temps ensemble, sans subir les tracas et les coûts quotidiens de la cuisine.

En tant que porte-parole de la Marche de Charlevoix, M. Turcot croit que tout le monde devrait s’impliquer pour la cause. « Personne n’est à l’abris de cette maladie. Vous avez vos deux jambes et vous êtes mobile, mais ça peut vous arriver du jour au lendemain. » C’est ce qui est arrivé à Madame Bergeron, qui encourage également la population de Charlevoix à se joindre à la Marche. « Il y a quelques années j’étais en pleine forme, mais la maladie a changé ma vie. C’est important de participer à la Marche pour financer la recherche et redonner espoir aux personnes atteintes ».

40% des dons amassés lors des Marches pour la SLA financent des projets de recherche canadiens de pointe sur la SLA. Les 60% complémentaires soutiennent les services directs aux personnes vivant avec la SLA au Québec et à leur famille et ce, à chaque stade de la maladie

Cette année, dix villes seront les hôtes d’une marche. Repérez la marche la plus près de chez vous, inscrivez-vous ou faites un don : marches.slaquebec.ca