Michael Soles

La semaine dernière, j’étais le plus heureux des pères.

MikeSoles-22_webCorsage au veston, mon grand Matthew s’en allait à son bal de finissants, et pas question de manquer ça! C’est dans ces moments-là que je me considère chanceux, même si je vis avec la SLA.

J’ai peut-être de plus en plus de difficulté à parler, mais ça ne m’empêche pas de communiquer toute ma fierté à mes trois beaux enfants, et de sourire en les voyant grandir.

Mes bras sont peut-être plus lourds que lorsque je portais fièrement le numéro 22, mais je sentirai l’intention de votre main sur mon épaule, si un jour on se rencontre.

Je suis le même.
Déterminé, humble, positif.

Mon esprit est le même.
Et c’est le cas de tous ceux qui, comme moi, vivent avec une maladie qui petit à petit, nous enferme dans notre corps.

N’arrêtez pas de venir nous voir, nous parler, rire avec nous, manger, célébrer. N’ayez pas peur de ces trois petites lettres, même si vous craignez de ne pas trouver les mots.

Nous briserons la glace ensemble, sans jamais baisser les bras face à la SLA.

Merci de votre appui,
Michael

Michael Soles
Ancien joueur des Alouettes de Montréal, diagnostiqué en 2005

En ce mois de la sensibilisation à la SLA, Michael et la Société de la SLA du Québec vous invitent à vous mobiliser pour briser l’isolement des personnes atteintes et des familles. C’est simple : passez le mot sur les réseaux sociaux en utilisant le hashtag #BrisonsLaGlace et faites un don spécial en appui aux services aux personnes atteintes, aux aidants et aux endeuillés. Merci de faire partie de notre équipe!