Marche pour la SLA

Montréal, le 23 septembre 2014 La Société de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) du Québec a amassé samedi un total de 179 000 $ lors de la 14e édition de la Marche pour la SLA à Montréal. La Marche de Montréal était l’avant-dernière d’une série de huit Marches organisées à travers la province. Au total, plus de 296 000 $ ont été amassés au Québec grâce aux Marches pour la SLA.

Quelque mille marcheurs étaient présents au Parc Maisonneuve. Des joueurs des Alouettes de Montréal, accompagnés de leur entraîneur Tom Higgins arboraient le logo du Fonds Tony Proudfoot, héritage de leur ancien collègue décédé de la maladie en 2010. M. Higgins a remercié les participants pour leur présence : « Vous faites tous partie d’une cause qui nous touche profondément. Aujourd’hui, je vous dis merci. Poursuivez le combat et un jour, nous réussirons à éradiquer la SLA. »

Une dizaine de marcheurs ont également participé à un Défi du seau d’eau glacée. Le Défi, qui a pris d’assaut les réseaux sociaux en août, a par ailleurs permis à la Société de la SLA du Québec d’amasser plus de 1,5M$.

Chercheurs et super héros

Une centaine de chercheurs et de cliniciens de plusieurs pays étaient réunis en fin de semaine à l’occasion du 10e Symposium sur la SLA de la Fondation André-Delambre dont Jean-Pierre Julien, PhD est l’un des organisateurs. Entouré des quarante chercheurs présents à la Marche, il a remercié sincèrement tous les donateurs : « Chaque don, peu importe le montant, permet de faire avancer la recherche. Vous faites tous partie de la solution. »

Deux membres de la Société ont par ailleurs été honorés. Le groupe Héros de l’espoir a surpris Carlos Botelho, grand amateur de bande-dessinée et atteint de la SLA depuis 10 ans. Son équipe Team Superheroes a amassé plus de 10 000$. Alain Bérard a reçu le prix du meilleur collecteur de fonds : son équipe ayant amassé plus de 25 000 $.

À propos de la SLA et de la Société de la SLA du Québec

La SLA est une maladie neurodégénérative mortelle et incurable qui attaque les neurones moteurs. Les personnes atteintes perdent l’usage de leurs membres, de leur gorge puis de leurs poumons sans que leurs sens ne soient affectés. Elles deviennent prisonnières de leur corps. La Société de la SLA du Québec a pour mission d’offrir des programmes et services aux familles touchées par la maladie, de financier la recherche, et d’accroître la sensibilisation auprès de la population, des médias et des instances gouvernementales.

Source :

Claudine Cook
Directrice générale
514 285-0540 (cellulaire), 514 725-2653 p.101
ccook@sla-quebec.ca

Renée Myriam Larabie
Coordonnatrice aux communications
514 607-0419 (cellulaire), 514 725-2653 p.102
rmyriam@sla-quebec.ca